• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Municipales à Tarascon : trois candidats de droite s’affrontent, la gauche est absente laissant un quart de l’électorat dans un choix qui va de l’abstention ou le vote blanc au soutien à des politiques qui sont causes de bien des maux que cette population subit depuis des années !

Municipales à Tarascon : trois candidats de droite s’affrontent, la gauche est absente laissant un quart de l’électorat dans un choix qui va de l’abstention ou le vote blanc au soutien à des politiques qui sont causes de bien des maux que cette population subit depuis des années !

Posté par jacques LAUPIES le 8 mars 2020

 

Le débat diffusé sur France 3 nous éclaire sur le niveau au raz des pâquerettes de la bataille.

Le candidat  Jean Guillaume Remise du Rassemblement National (plutôt épargné de son appartenance à l’extrême droite par le présentateur)  règle ses comptes avec Valérie Laupies qui est présentée par le journaliste comme étant d’extrême droite, s’en défend puisque soutenue par le CNIP et se situe dans les divers droite, comme Lucien Limousin de fera pour lui même. A noter que ce dernier, mettant en cause le gouvernement, se place dans un créneau de droite assez limité !

Il peine à présenter un bilan et pour cause. Il est assez ambiguë sur le rattachement à la métropole considérant en même temps qu’il faut maintenir le département qu’il estime , en tant que vice-président du Conseil Départemental, susceptible de lui apporter « beaucoup d’argent »

Evidemment le candidat RN  a beau jeu pour le mettre en difficulté sur le fait qu’il n’est pas très vaillant pour défendre les prérogatives des élus locaux, ce qui est tout à fait dans le jeu du RN qui depuis des années mise sur les politiques désastreuses de la droite et des sociaux libéraux et autres représentants directs macroniens du monde de la finance.

Le débat tourne autour des questions du centre ville ( petitement abordé à coup d’un ridicule comptage des ouvertures et fermetures de magasin) et sur la sécurité  (c’est sur la forme qu’à lieu l’affrontement dans un sens répressif)

Du logement social pas un mot, de la formation professionnelle pour les jeunes rien, des transports gratuits localement silence radio, du développement de l’économie locale (excepté par le candidate du CNIP qui évoque le nécessité de développer le tourisme) rien, de l’encouragement à l’agriculture, rien, du maintien à domicile des personnes âgées, connais pas !

Vous allez me dire mais alors pourquoi les communistes ne seront pas présents ? Nous avons répondu : pas possible de rassembler à gauche ou certains vont faire le chantage à la menace de l’extrême droite, ne sachant même pas ou elle se trouve, et appeler ou rassemblement républicain. Avec qui je vous le demande ?

Mais ne nous inquiétons pas  le Parti Communiste et les idées de partage des richesses qu’il porte s’imposera dans les luttes et dans les combats électoraux à venir…

 

 

 

Image de prévisualisation YouTube
Municipales à Tarascon : trois candidats de droite s'affrontent, la gauche est absente laissant un quart de l'électorat dans un choix qui va de l'abstention ou le vote blanc au soutien à des politiques qui sont causes de bien des maux que cette population subit depuis des années ! dans POLITIQUE
What do you want to do ?

New mail

 dans POLITIQUE
 

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus